LES BONS PLANS N°4 - Pourquoi ne pas recourir à un collaborateur à temps partagé ?


LES BONS PLANS N°4 - Pourquoi ne pas recourir à un collaborateur à temps partagé ?

Article
Accueil Cloud Work Center
 
| Cloud Work Center | LES BONS PLANS | Actualités  Vu 2971 fois
Article N°27053

LES BONS PLANS N°4 - Pourquoi ne pas recourir à un collaborateur à temps partagé ?

Impossible de recruter un collaborateur à plein temps, voire à mi-temps.
Avez-vous pensé à faire appel au travail à temps partagé ?

Découvrez ci-dessous le dossier émis Par Bercy Infos, le 13/09/2022 - Ressources humaines
 

 


https://www.economie.gouv.fr/entreprises/travail-temps-partage"Tout savoir sur le travail à temps partagé

Par Bercy Infos, le 13/09/2022 - Ressources humaines   https://www.economie.gouv.fr/entreprises/travail-temps-partage

Vous êtes une entreprise et vous souhaitez recruter un collaborateur ? Connaissez-vous le travail à temps partagé ? Le travail à temps partagé permet aux entreprises de recruter à plusieurs un seul et même salarié. Comment y avoir recours ? Ce mode de recrutement peut-il séduire un salarié ? On vous répond !

Travail à temps partagé : qu’est-ce que c’est ?

Le travail à temps partagé consiste à recruter un salarié par le biais d’une entreprise tierce, appelée entreprise de travail à temps partagé (ETTP).

Si vous devenez client d’une entreprise de travail à temps partagé (ETTP), celle-ci peut mettre à votre disposition un salarié, à temps partiel ou temps complet.

Salarié à temps partagé et intérimaire : quelles différences ?

Le recours à un intérimaire venant effectuer des missions au sein de votre entreprise doit répondre à des besoins prédéfinis et restreints, tels que le remplacement d'un salarié absent, l'attente de la prise de fonction d'un nouveau salarié ou le remplacement d'un salarié passé provisoirement à temps partiel par exemple.

En revanche, vous pouvez avoir recours à un salarié à temps partagé quelque soit la raison qui motive votre recrutement.

Quels sont les avantages du travail à temps partagé ?

Le recours au travail à temps partagé permet de recruter un collaborateur lorsque votre entreprise rencontre des difficultés à embaucher, en raison de sa taille ou de ses moyens.

Par ailleurs, si votre entreprise devient cliente d’une entreprise de travail à temps partagé (ETTP), cette dernière peut vous apporter des conseils en matière de gestion de compétences et de formation. Ces conseils peuvent être une ressource précieuse si vous êtes à la tête d’une petite structure en demande de ce type d’accompagnement.

Comment le travail à temps partagé renforce l’attractivité de votre entreprise ?

Si vous cherchez à recruter, mais que vos besoins se limitent à quelques heures par semaine, avoir recours au travail à temps partagé permet de renforcer l’attractivité du poste proposé.

En effet, l’entreprise à temps partagé (ETTP) pourra compléter les quelques heures que vous proposez en mettant à disposition le salarié auprès d’autres entreprises, lui permettant d’être employé à temps plein.

Travail à temps partagé : comment ça marche ?

Dans le cadre du travail à temps partagé, la relation entre le salarié recruté et votre entreprise se répartie de la manière suivante :

  • un contrat de travail lie le salarié mis à disposition dans votre entreprise à l’entreprise de travail à temps partagé (ETTP)
  • un contrat de mise à disposition lie votre entreprise à l’entreprise de travail à temps partagé (ETTP).

Ainsi, bien que le salarié soit mis à disposition dans votre entreprise, son contrat de travail est conclu avec l’entreprise de travail à temps partagé (ETTP), et non auprès de votre structure.

Quelle est la situation du salarié en travail à temps partagé ?

Le salarié dispose par défaut d'un contrat à durée indéterminée (CDI).

La rémunération du salarié mis à disposition dans votre entreprise ne peut être inférieure à celle d’un salarié de votre entreprise occupant un emploi similaire ou aux qualifications équivalentes.

Enfin, le salarié mis à disposition a accès aux transports et installations collectives (un restaurant d’entreprise par exemple).

Travail à temps partagé : comment rédiger le contrat de mise à disposition ?

Le contrat de mise à disposition qui lie votre entreprise à l’entreprise de travail à temps partagé doit indiquer :

  • la nature et la durée de la mission
  • la qualification professionnelle du salarié
  • les caractéristiques particulières du poste occupé
  • le montant de la rémunération.
À savoir

Le contrat de mise à disposition ne peut vous interdire d’embaucher directement le salarié mis à disposition à l’issue de sa mission. Aussi, n’oubliez pas que cette alternative s’offre à vous. Le travail à temps partagé peut ainsi constituer une étape préliminaire avant d’intégrer pleinement un nouveau salarié parmi vos collaborateurs !

Avoir recours au travail à temps partagé : que devrez-vous payer ?

C’est l’entreprise de travail à temps partagé qui se charge de rémunérer le salarié mis à disposition dans votre entreprise. Elle vous adresse ensuite une facture regroupant tous les frais avancés pour la rémunération du salarié, mais aussi des frais de prestation pour la mise à disposition d’un salarié.  "


MARIE-CLAIRE BOUCHET

Lien :Source Bercy Infos

  • 0
    • j'aime
    • Qui aime ça ? »
  • 0
    • je n'aime pas
    • Qui n'aime pas ça ? »
  •  
 

Réagissez, commentez !

  • Aucun commentaire pour l'instant
rechercher un article, une vidéo...